! NOUVEAUTÉS BD !


LA LÉGÈRETÉ

Auteur :

Catherine Meurisse

Edition :

Dargaud

Date de publication :

vendredi 29 avril 2016

Critique :

Dessinatrice à Charlie Hebdo depuis plus de dix ans, Catherine Meurisse a vécu le 7 janvier 2015 comme une tragédie personnelle, dans laquelle elle a perdu des amis, des mentors, le goût de dessiner, la légèreté.

Après la violence des faits, une nécessité lui est apparue : s'extirper du chaos et de l'aridité intellectuelle et esthétique qui ont suivi en cherchant leur opposé – la beauté.

Afin de trouver l'apaisement, elle consigne les moments d'émotion vécus après l'attentat sur le chemin de l'océan, du Louvre ou de la Villa Médicis, à Rome, entre autres lieux de renaissance.

Article écrit le 06/05/2016 par Grégory Belfio



FIGHT CLUB 2

Auteur :

Palahniuk & Stewart

Edition :

Super 8 éditions

Date de publication :

jeudi 28 avril 2016

Critique :

La première règle du Fight Club, vous vous souvenez ? Mais ça, c’était avant. La cendre des glorieuses explosions d’antan est depuis longtemps retombée.

Nous sommes dix ans après la fin de la première histoire. Marla et « celui qui se fait appeler Sebastian » sont désormais mariés, englués dans une haïssable petite existence bourgeoise. Ils ont une maison, un petit garçon, sans doute une carte d’électeur – plus rien ne les distingue de leurs voisins.

Sebastian, cependant, n’est pas tout à fait guéri : il gobe des petites pilules pour juguler les symptômes de son ancienne schizophrénie. Marla, qui trompe son ennui en participant à des groupes de parole bizarroïdes, les remplace par du sucre et de l’aspirine : une façon comme une autre de faire revivre Tyler Durden, afin qu’il revienne foutre le bordel dans leur univers trop bien rangé.

Roman graphique encensé par la critique, Fight Club 2 ne reprend pas seulement les choses là où son prédécesseur les avait laissées. Bréviaire d’une génération perpétuellement maudite, critique au vitriol d’une société vendue au recyclage cynique, il aborde avec brio les questions de transmission et de révolution – non sans tracer les contours d’une renaissance possible. Servi par un dessin d’une précision et d’une force étourdissantes, Palahniuk s’y montre de nouveau au sommet de son art. Le démon est de retour !

Article écrit le 06/05/2016 par Grégory Belfio



SUICIDE SQUAD T.1

Auteur :

Glass, Dallocchio & Henry

Edition :

Urban

Date de publication :

vendredi 8 avril 2016

Critique :

Ils étaient condamnés à passer le restant de leurs jours derrières les barreaux, mais le gouvernement en a décidé autrement. Harley Quinn, Deadshot, King Shark et El Diablo font désormais partie d'un escadron suicide envoyé sur le terrain quand une mission s'avère trop dangereuse. Une équipe de super-criminels sacrifiables dont le premier objectif sera de venir à bout d'un stade peuplé de plusieurs milliers de spectateurs infectés. Par quoi ? Par qui ? La Suicide Squad est sur le coup !

Article écrit le 06/05/2016 par Grégory Belfio



OKKO ARTBOOK, 10 ANS DE DESSINS

Auteur :

HUB

Edition :

Delcourt

Date de publication :

samedi 12 décembre 2015

Critique :

Sur 160 pages couleurs richement illustrées, Hub se souvient et nous narre les origines de sa série mythique tout en revenant dans le détail sur toutes les étapes de la création de chaque cycle : du scénario à la mise en couleur en passant par le story-board et le dessin. Quelques personnalités qui l'ont accompagné témoignent aussi de leur rapport au créateur et à la série.

Article écrit le 12/02/2016 par Grégory Belfio



DRAGON BALL SD - TOME 1

Auteur :

Toriyama et Ohishi

Edition :

Glénat

Date de publication :

mercredi 25 novembre 2015

Critique :

Non, il ne s’agit pas d’une version de plus de Dragon Ball. Le titre qui vous est présenté est une relecture et recréation du mythique manga de Toriyama.Le scénario a ainsi été revu, les quelques éléments humoristique adultes (fameuse histoire de la petite culotte de Bulma) ont été modifiés, l’aventure connaît par ailleurs des rebondissements inédits et inattendus.
À ce titre, de nouveaux personnages font leur apparition, tel Beerus que l’on a découvert cette année dans le film Battle of Gods. Une redécouverte complète pour un nouvel accès au “Monde” de Toriyama.L’utilisation du SD (pour Super Deformed) permet de réintroduire chaque personnage par un avatar humoristique, et “à la hauteur” du très jeune lectorat auquel il se destine. Le SD a ainsi ce talent de transformer tout personnage en “mini-moi” sympathique. Proposé en full color, le titre a ainsi tout pour plaire aux plus jeunes, et introduire avec aisance l’univers de Dragon Ball, ses personnages, ses enjeux.Adoubée par Akira Toriyama himself, Mlle Oiishi en charge de ce titre, développe avec beaucoup de respect l’univers de l’auteur, tout en apportant son indéniable talent pour faire des SD.

Article écrit le 12/02/2016 par Grégory Belfio